• Instagram
  • YouTube
  • FaceBook
cledus-et-eluminel_public-library_v4.png

Avec un peu plus d’un million d’exemplaires vendus (26 avril 1990 – 19 octobre 2004), la Neo-Geo AES (Advanced Entertainment System) était, à l’époque un véritable «bijou» de technologie. Surnommé par certains la «Rolls Royce des consoles». Cela était dû à son coût onéreux, env. 3490 frs pour la console et entre 1790 frs et 1990 francs pour un jeu, alors que la valeur du SMIC a cette période-là était de 4500 francs. La  Neo-Geo est une console avant tout reconnue pour ses performances graphiques et sonores venant directement des machines « Arcade », techniquement bien au-dessus de la concurrence de l’époque (Sega Megadrive et la Super Nintendo).

 

En quelques dates :

 

  • Avril 1990 : La console sort au Japon, cette dernière est fournie sans jeu et son utilisation est uniquement destinée à un usage commercial (Hôtels, Bars, Banquets), Les jeux disponibles à son lancement se comptent sur les 5 doigts de la main, et sont indisponibles à la vente (uniquement location).

  • Juillet 1991 : La console s’ouvre à la vente pour le grand public

  • Décembre 1991 : Après le succès non dissimulé dans les salles d’arcade sur MVS, Fatal Fury: King of Fighters“ débarque sur AES.

  • Décembre 1992 : C’est au tour des licences comme « Art of fighting » ou « World Heroes » et bien d’autres de pointer le bout de leurs nez.

  • Décembre 1994 : La Neo-Geo se vend comme du petit pain malgré son prix, et son retard technologique, notamment face à la 3D de la Playstation (Sony) ainsi que de la Saturn (Sega).

  • Juin 1995 : Guillemot International arrête la distribution de version japonaise et américaine reconditionnée pour la France (Manuel en français, Console switchée 50hz), c’est Espace3Games qui en reprendra le flambeau après une exclusivité renégociée auprès de SNK.

  • Septembre 1995 : Quelques grosses licences arrivent sur le marché, comme le Shoot them up “Pulsar" ou l’incontournable " The King of Fighters '95"

  • Août 2001 : En pleine crise financière, SNK est rebaptisée Playmore, suite au rachat de toutes les propriétés intellectuelles de SNK par Eikichi Kawasaki et sa Startup « Playmore »

  • Juillet 2003 : « Playmore » ressuscite SNK pour devenir « SNK Playmore Corporation»

  • Décembre 2003 : “Samourai Shodown V Spécial“ de la Societé Yuki-Entreprise sera l’un des derniers jeux officiels sortis sur AES, signé SNK Playmore.

  • Octobre 2004 : SNK Playmore Corporation met fin à la production de la console, la Neo-Geo AES tire sa révérence après 14 ans de bons et loyaux services.

  • Novembre 2008 : Le nombre total de Jeux sortie depuis avril 1990 sur Neo-Geo AES, toutes versions confondues (PAL, JAP et US) s’élève environ à 242 jeux (estimation).

1/1

 

Cette

balade musicale vous est offerte par EMOTIONAL ROAD.

+Découvrir la

page de l'artiste

© 2020 cleduseluminelpubliclibrary.com - V.1.0