• Instagram
  • YouTube
  • FaceBook
cledus-et-eluminel_public-library_v4.png
1/1

JULIEN CHIÈZE (GOLLUM)

Joypad / PlayStation Magazine / Gameblog.fr / Journaliste Indépendant

FINAL FANTASY VII

Un an d’attente, mais la récompense est là : Final Fantasy septième du nom et en français, donc véritablement accessible. Finis les idéogrammes japonais, les rebondissements dont on ne comprend en fin de compte rien. Cette fois-ci, l’aventure au sens plein du terme commence sur PlayStation. Plus de trente heures de jeu pour presque tout voir, Final VII recèlent bien des secrets qu’il vous faudra découvrir.

Final Fantasy VII, le plus vendu au monde (Et très certainement parmi les meilleurs jeux du monde) arrive enfin en France. Notre prière a été entendue !

→ + ■, ← + ●, SELECT

“Ce test est la propriété, du magazine et de son auteur.”

Copiste :  Cledus

Magazine : Joypad N°69 / Novembre 1997

Source du magazine : 

http://www.abandonware-magazines.org 

Crédit photo Julien Chièze : Morgan Taltavull

- Cliquez-ici pour télécharger la version originale -

Avant, les choses étaient plutôt simples. Il y avait des jeux ou il fallait lancer de petits cubes sur d'autres. Apres, il y a eu des jeux ou on était un petit cube qui devait en éviter de plus gros. Mais avec Final Fantasy 7, les choses ne seront plus jamais pareilles. Avec sa grande expérience du jeu de rôle, SquareSoft livre enfin à la France la quintessence de son savoir-faire dans un jeu qui présente un intérêt quasi-infini. Le scénario, vous le connaissez certainement pour l'avoir déjà lu ici et là, mais on ne se lasse pas de vous le présenter à nouveau. Vous êtes le charismatique mais très hautain Clad, ex-membre du SOLDAT, une élite de guerriers soumis à des radiations censées leur donner des pouvoirs supplémentaires. Lorsque le jeu commence, vous êtes engagé dans le groupe terroriste Avalanche. D'une idéologie néo-écologiste, son but est de détruire le puissant conglomérat Shinra,

-teurs du genre que pour les autres, qui se doivent de découvrir un tel chef d'œuvre.

fournisseur unique de Mako, la seule énergie désormais utilisée sur Terre. Malheureusement, ce n'est pas aussi simple, car Clad n'est pas vraiment celui que l'on croit, et la mystérieuse jeune fille qu'il a juré de protéger, Aeris, est beaucoup plus qu'une simple humaine... Se propulsant d'entrée comme le meilleur jeu de rôle sur console 32 bits, Final Fantasy 7 bénéficie en plus d'une réalisation hors du commun. Les scènes cinématiques extraordinaires, alliées à une gestion parfaite de l'environnement 3D, mettent une bombe technologique entre les mains du joueur. Contrairement à la grande majorité des produits sur console aujourd'hui, le jeu ne se contente pas d'être beau : il propose en plus un scénario accrocheur et une durée de vie extraordinaire. Bref, un intérêt sans cesse renouvelé. Final Fantasy VII est le jeu le plus indispensable du monde sur PlayStation, aussi bien pour les ama-

FINAL FANTASY

Il faut parfois grimper au bon Endroit pour atteindre les objets les plus précieux.

PHOTO DE FAMILLE

Le premier quadrupède jouable dans la saga des Final fantasy ! Rouge 13 est un compromis entre le lion, le tigre et la panthère (y'en a un de trop dans le croisement...). Rapide et très puissant, il est l'un des meilleurs personnages du jeu, Voici le personnage le plus cule du jeu Cait Sith. Il s'agit d'un robot Moogle géant monté d'un petit robot chat, n'est pas spécialement fort, mais ses "Limites" sont intéressantes.

Voici le personnage le plus ricule du jeu Cait Sith. Il s'agit d'un robot Moogle géant monté d'un petit robot chat, n'est pas spécialement fort, mais ses "Limites" sont intéressantes.

L'un des deux personnages cachés, Vincent. Ex-homme des Turks (l'élite de la Shinra) Vincent s'est imposé un sommeil éternel à la suite d'une histoire d'amour qui a mal tourné. Pour le réveiller, il va falloir le trouver. On peut en faire un excellent magicien.

Clad, c'est vous! Le héros du jeu, tourmenté par d’étranges souvenirs.

​​​

Aerith, qui n'est pas sur cette photo, est à titre d'information une excellente magicienne.

Cid, le mécano du groupe. Un personnage bougon et très mal élevé, mais qui frappe dur quand il le faut.

Tifa, la jeune fille qui est secrètement amoureuse de Clad. Experte en arts martiaux, elle possède une "Limite" très efficace mais malheureusement difficile à utiliser.

Voici Barret, le leader du groupe terroriste Avalanche. C'est une brute au cœur d'or, et au bras mitrailleuse. Un bon bourrin.

Youfie est une jeune fille issue d'un clan de ninja, qui passe son temps à chercher des Materias, qu'elle adore. Vaniteuse et sûre d'elle, c'est un bon personnage d'attaque aux "Limites" intéressantes.

BOSS

Tout ce qui fait le charme de Final Fantasy : les invocations. Celle que vous voyez devant vos yeux Est la plus puissante du jeu, car elle invoque les 13 chevaliers de la Table Ronde, qui frappent à tour de rôle.

Ils sont gros, ils sont méchants, et généralement ils clôturent une quête : ce sont les boss ! Les boss sont comme une compétition : si vous n'êtes pas correctement préparés pour les combattre, vous serez vite balayés ! Ceci dit, Ils ont très souvent un point faible qui, une fois découvert, les rendra aisés à abattre !

Certains passages sont carrément gigantesques, ne laissant apparaître qu'un ridicule héros sur l’écran.

SEPHIROTH

Contrairement à ce qu'avaient affirmés quelques-uns de nos confrères. Sephiroth n'est pas un personnage qui rejoint vos troupes une fois retrouvé. Il s'agit tout simplement du soldat le plus puissant et te plus dérangé de la planète. Enfin non, au début Il est très juste et bon, mais par la suite, le scénario en fera un être cruel et diablement plus fort encore. Pour tout vous dire c'est votre ennemi ultime, en fait. Ceci dit, quel charisme !

Les occasions ou votre groupe entier se concertera pour trouver ne solution à un problème seront nombreuses.

Dernières marches à franchir avant le dernier Ennemi : Sephiroth ! Mais par pure déontologie, nous ne vous le montrerons pas en photo. N'est pas Poivre d'Arvor qui veut !

Prenez l'avion, le

sous-marin, le buggy et

même le chocobo ! 

MINI – JEUX

La première fois que l’on capture et que l'on monte un chocobo, cette brave bête n'est bonne qu’à courir dans les prés. Mais si vous En capturez de très bons et que vous les accouplez. Vous obtiendrez peut-être le mythique Chocobo d'or qui peut aller partout !

Le tiercé des choco-bos ! Choisissez la catégorie dans laquelle vous voulez parier, choisissez vos favoris et attendez le résultat. De très bons objets sont parfois à gagner.

Cette fois-ci, c'est encore une course de chocobos, sauf que vous êtes le jockey ! Les prix à gagner sont plus importants, mais d'un autre côté, si vous gérez mal votre animal, vous perdrez lamentablement !

Pour gagner des jetons dans la salle de jeu, le basket-ball est ce qu'il y a de mieux.

La chasse en sous-marin peut paraître complexe avec tous ces éléments présents à l'écran. Cependant rassurez-vous, le sous-marin est l'une des épreuves les plus simples et les plus amusantes.

Dans la salle de jeux du Golden Saucer, vous trouverez un jeu de baston. Assez limité, il vous permettra cependant de gagner des lots intéressants en cas de victoire.

Que serait Final Fantasy sans ses mini-jeux (ou sub-games en anglais) ? Course-baston à moto, poursuite en sous-marin, snowboard, et même un espèce de tamagotchi, avec un Moogle en guest-star !

Nourrissez Mr Mog jusqu'à ce qu'il puisse s'envoler et conquérir sa future femme. Un Tamagotchi un peu stupide, quoi.

Voici ta phase en moto, où vous devrez conduire d'une main et frapper les autres motards avec votre épée de l'autre.

Le Snow Board est l'une des épreuves du jeu que l’on peut réaliser à la fois pour les impératifs du scénario et dans la salle de jeux.

La première fois que vous viendrez ici, les chercheurs creuseront pour vous trouver la "Harpe Lunaire". Mais vous pourrez y revenir par la suite et les faire creuser pour des Materia ou des armes.

Même s'il n'Est pas très puissant le Phénix est l'une des invocations les plus intéressantes, car il ressuscite tous les morts de votre groupe avec leur maximum de HP/MP.

Vous avez

3 CD pour

sauver le monde...

VIVE LA FRANCE

Le seul gros défaut de ce jeu : la traduction plus qu'hasardeuse de certains passages, à croire qu'il y avait un pro et un stagiaire commis chacun à une moitié du travail. J'en veux pour preuves les quelques clichés suivants, où quand ce ne sont pas des fautes de grammaire, ce sont des reprises approximatives d'expressions anglaises. Cela donne même parfois des situations un peu étranges, voire équivoques...

NOTES

+

 

- PLUS  --

FF7 en français : un rêve devenu réalité. Le jeu le plus abouti sur PlayStation

-

 

- MOINS  --

Une traduction française très louche. Rien d'autre, laissez tomber !

18

 

20

 

18

 

- TECHNIQUE --

Tout est parfait dans FF7. Les temps de chargement inexistants, les graphismes fantastiques et les animations sur-puissantes.

17

 

- ESTHÉTIQUE --

Une fois encore, les équipes de designers de Squaresoft frappent très avec un jeu qui graphiquement s'impose comme la référence.

- ANIMATION  --

Que ce soit dans l'environ-nement 3D extérieur ou lors des combats, la gestion de la 3D est parfaite, quels que soie le nombre et la taille des éléments à l’écran.

15

 

19

 

- MANIABILITÉ  --

Des menus clairs, rapides à maîtriser et d'une grande précision. Il est d'ailleurs possible de configurer à peut près tout et n'importe quoi.

- SONS  --

Le point faible du jeu. Heureusement les mélodies de Nobuo Uematsu rattrapent le tout.

- DURÉE DE VIE  --

Le jeu peut se finir très vite, mais a tellement d'éléments cachés qui ?tent à trouver, à maitriser ou bien transformer.

Intérêt

97%

 

L'AVIS DE 

GOLLUM

Tous les superlatifs qui se bousculent en moi ne pourront même pas vous faire entrevoir la passion qui m'anime à chaque partie de FFVII ! Grâce à un scénario alambiqué au possible, à des invocations démoniaques et un rythme super soutenu, FFVII s'impose comme LE jeu! Plus d'excuses pour vous défiler, la quête est en français, et c'est une première ! Si vous n'en achetez qu'un pour les fêtes, obligation de choisir ce titre ! Sinon...

L'AVIS DE 

 GREG

Roliste console depuis toujours, je n'avais, jusqu'à présent, jamais pu prouver à la France entière que "les RPG c'est génial ! ", et ce à cause de la barrière de la langue. FFVII arrive entièrement en français, et se fait l'ambassadeur de choc de ces jeux mal connus dans notre pays. Il n'y a rien à dire d'autre que "Wouahh". Si vous n'y Jouez pas, autant arrêter les jeux vidéo, vous n'avez rien compris.

 

Cette

balade musicale vous est offerte par EMOTIONAL ROAD.

+Découvrir la

page de l'artiste

© 2020 cleduseluminelpubliclibrary.com - V.1.0