• Instagram
  • YouTube
  • FaceBook
cledus-et-eluminel_public-library_v4.png
1/1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu plus sur lui : 

C’est pour son 7ème anniversaire, le 5 décembre 1990 qu’il reçoit de ses grands-parents, Claudine et Philippe, sa première console de jeux : l’incontournable Game boy Classic de chez Nintendo. La console étant fournie sans jeu, c’est donc sur les conseils avisés du vendeur, le jour de l’achat, que les grands-parents y ajoutent le célèbre casse-bric à succès développé par Alekseï Pajitnov : Tetris. Malgré un écran dépourvu de rétro-éclairage et limité à 4 nuances de gris, la Game boy c’était quelque chose ! Très prisée par les joueurs de l’époque, elle était reconnue comme étant le Graal des stations de divertissement portative, qui offrait chez soi, ou en déplacement une expérience de jeu évolutive et immersive en comparaison aux petits jeux électroniques présents sur le marché de type : Game&Watch, Tiger et Lansay….

L’engouement de Cledus pour la GameBoy fut total les premiers jours qui suivirent son anniversaire, mais n’ayant que Tetris, il se lassa, au final, assez rapidement de sa nouvelle console flambant neuve qu’il finit par ranger dans un tiroir jusqu'à l'arrivée, bien des années plus-tard, du jeu Super Mario land 2. Entre les cours, les week-ends chez papy et mamie, les après-midi devoirs (pour l’école), et les sorties entres potes, on peut dire qu'en ce temps-là, Cledus avait des journées bien occupées.

 

Ce dimanche 12 mai 1991 le soleil est au rendez-vous sur la commune de Dammartin-en-Goële, c'est accompagné d’une collation que Cledus sorti avec ses cahiers en terrasse dans le but de faire ses devoirs au grand air. Alors qu'il est assis à la table du jardin, les yeux rivés dans ses manuels scolaires, il se rend compte que quelque choses le dérange dans son dos. C’était la télévision du salon qui gronde. Malheureusement, il n’y avait personne pour l’éteindre, car ses parents l’avaient laissé seul pour aller faire des courses. Il décida donc de se lever, et de s’en approcher pour l’éteindre, mais une fois devant et malgré ses devoirs qui l'attendaient,  il s'installe sur le canapé pour regarder l'épisode de Dragon Ball Z qui vient de commencer.

Au moment de la pub, il part se chercher une brioche dans la cuisine, mais à son retour, un punk hystérique et déjanté avait fait son apparition sur l’écran. Il fut traversé d’une pensée furtive, dont il s’agissait peut-être d’une publicité pour le film Mad Max, car ce punk habillé d’un pantalon et d’une veste en cuir, de bracelets à clous, et d’une crête de couleur jaune ressemblait à Wes, interprété par Vernon Wells dans le film de George Miller : Mad Max 2. C’est après avoir vu les quelques passages avec une sorte de hérisson bleu, qu’il comprit, que finalement cette vidéo accrocheuse au décor post-apocalyptique était en fait un spot publicitaire vantant la puissance de la nouvelle console du constructeur japonais Sega : la Megadrive. Cette pub virile et d’un nouveau genre marqua l'esprit de Cledus, qui eut lui aussi l’envie d’avoir une Megadrive pour défier Maitre Sega…

 

C’est n’est que quelques mois plus tard, pour son 8ème anniversaire que son rêve se réalise ! Ses parents lui offrent à lui, et son frère Jeremy, né le même jour, le même mois à deux ans d’intervalle, la Sega Megadrive avec 1 jeu (Super Thunder Blade). A cause de la difficulté élevée du jeu d’hélicoptère la Megadrive ne sera pas immédiatement une révélation pour Cledus. Ce n’est que plus-tard, lors d’un certain week-end de février 1992, que sa vision des jeux vidéo en changera à jamais. Après ce weekend de février 1992, plus rien ne fut pareil pour les deux frères qui étaient officiellement devenus accros aux jeux vidéo. Plus qu’un loisir, ce média était devenu une véritable religion, ou Cledus y passait la majorité de son temps. Les discussions entre amis dans la cour de récréation à l’école élémentaire du Verger de la Tuilerie tournaient bien souvent autour du même sujet : les jeux vidéo.

Le temps passa, et après plus d’une année à jouer à la Sega Megadrive, une certaine lassitude pour cette console s’installe, Cledus eut envie de voir ce que les autres constructeurs sur le marché proposaient. Il demanda alors à ses proches de lui offrir pour Noël et anniversaires de nouvelles consoles : du vieille Amstrad CPC 6128 du tonton, il passa à une Atari 2600 (version bois), mais Cledus en voulait toujours plus, la famille lui offre alors une Nintendo NES, un ordinateur Apple Macintosh 128 K, mais aussi une Game Gear, une PSone, et pour finir une PS2. Cledus eut aussi la Nintendo Game cube en 2002, console qu’il s’offre spécialement pour le jeu Resident Evil 1 Rebirth.

Au fil des années, le temps passe, le temps vogue, le temps virevolte, Cledus grandit et les priorités changent. C’est alors que vers l’âge de 20 ans (2003) qu’il réduit considérablement ses heures passées à jouer, et de ça jusqu’à ne plus jouer du tout aux jeux vidéo, loisir qu’il pratiquait depuis son plus jeune âge, car il faut dire qu’entre les soirées avec les potes, la petite copine de l’époque, les études à l’université et une mi-temps dans un magasin d’informatique, rue Montgallet (Paris), il ne restait plus beaucoup de temps libre pour un loisir aussi chronophage que les jeux vidéo. Les nombreuses consoles acquises durant toutes ses années (1991-2003) ont été pour certaines, revendues par nécessité, ou échangées contre la nouveauté du moment moyennement une certaine somme a rajouté en complément de la reprise de l’ancienne contre la nouvelle.

En 2009, alors âgé de 26 ans, Cledus est touché de nostalgie en écoutant et en redécouvrant la bande originale de Final Fantasy 7. L’écoute prolongée de l’œuvre majestueuse du compositeur de génie, Nobuo Uematsu, fait ressurgir en lui des souvenirs de cette belle époque sur PSONE, où le monde était constitué d’aventure, de peur virtuelle, de challenge automobile, d’histoires d’amour, de combats à l’arme blanche et de tristesse (Aeris…Snif). L’envie de retrouver ces émotions du passé, de voyager, de se perdre à nouveau dans un monde imaginaire, dangereux et parfois romantique lui donna envie d’acquérir une PS3. La console sera achetée à Darty avec les jeux « Valkyria Chronicles », « Ultimate collection : Sega megadrive » et « Burnout Paradise »

En 2012, Cledus rachète la Megadrive 1 de son ami Vincent L. pour l’objet, son achat marquera le commencement d’une passionnante et nostalgique aventure qui ne le quittera plus : le Retrogaming.

 

 

 

Un peu plus sur elle :

C'est lors d'un après-midi brumeux d’octobre 1999 à Moscou, qu'Eluminel découvre chez sa voisine de palier, Dana, le jeu vidéo nouvelle génération sur console. Voici le récit de cette journée, telle qu'elle a été vécue :

 

Arrivée devant la porte d’entrée de Dana, Eluminel sonne et attend... Quelques instants plus tard, elle est accueillie par Olga, mère de sa copine Dana, cette dernière fait entrer Eluminel et l’accompagne jusqu'à la chambre ou joue sa fille. A l’intérieur, Dana est en pleine partie de Mortal Kombat 4 sur sa nouvelle console : la PSone de Sony.

Eluminel s’installe, et regarde…

 

Après quelques minutes de jeu, au moment final ou l’ordinateur, exécute une Fatality Stage (l'IA vainqueur du combat, via un uppercut envoie dans un puits son adversaire, ce dernier finira par s’écraser de tout son corps sur une rangée de piques acérés), Eluminel choquée par ce qu’elle vient de voir, tourne le regard et propose à Dana de commencer les devoirs pour l’école, comme initialement prévu. Peu intéressée par cette proposition, Dana, propose en retour à Eluminel de lui faire découvrir rapidement un autre jeu, bien moins violent que Mortal Kombat. Eluminel hésite, mais finit par accepter.

Dana est heureuse, elle s’empresse alors de sortir d’une petite pochette grise, un CD de couleur rouge nommé « Tekken 3 ». Elle le sort de la pochette et l'insère dans la console.

 

Après le chargement, et la sélection des personnages le combat l’une contre l’autre débute. Eluminel ne connaissant pas les commandes de la manette pour se défendre, appuie aléatoirement et de manière répétée sur les touches, sans trop savoir à quelle attaque cela correspond. Après quelques minutes de pratique, cette tactique s’avère être payante, Eluminel gagne deux rounds d’affilés, la ramenant à la victoire face à Dana. Cette dernière, vexée d’avoir perdue, décida de ne pas en rester là et imposa à Eluminel une revanche qu’elle ne put refuser… Le premier round débuta par un duel sans pitié, Eluminel afflige à Dana, quelques coups bien placés ce qui lui fait prendre l’avantage. Après quelques « Double Punch », retournement de situation, Dana est maintenant bien partie pour gagner ce match, mais voilà qu’Eluminel reprend le dessus, en lui infligeant de nombreux coups répétés jusqu’à ce que le personnage de Dana s’écroule sur le sol. « K.O. » Eluminel, pouvait maintenant ajouter à son palmarès cette nouvelle victoire.

 

Dana, humiliée par cette nouvelle défaite, hurla de colère ! Du salon, Olga bondit du canapé et arriva rapidement en entendant les cris de sa fille. Une fois dans la chambre, elle constate que Dana est dans un état d’énervement avancé. D’un ton sec, Olga demande à sa fille de se calmer et signifie aux deux filles qu’il serait temps d’arrêter la console pour se mettre dans les devoirs. Mécontente, et de mauvaise foi, Dana arrête violemment la console qui tombe brusquement du meuble TV. Olga la dispute pour son comportement, et l’oblige à se mettre immédiatement dans ses devoirs.

 

Quelques heures plus tard, la tension était redescendue et le devoir pour l’école était enfin terminé. Au moment de partir, juste avant de dire au revoir, Eluminel, en profita pour demander à Olga où il était possible de se procurer la console de Sony, c’est alors qu’elle lui répondit, « Ma fille a reçu cette console de son père qui l’acheta en Suisse allemande durant son dernier voyage d’affaires ».  Eluminel remercia Olga pour cette information puis s'en alla chez elle.

 

Un après-midi de mars 2002, les rues de Moscou étaient enneigées, le thermomètre affichait -4°, Eluminel et sa mère Anna, avaient décidé, malgré cette froideur habituelle, de sortir faire du shopping au centre commercial situé à deux quartiers de chez eux. En chemin, la rue qu’elles utilisaient habituellement était condamnée pour travaux, Mère et Fille dues réadapter légèrement leur itinéraire en empruntant une rue adjacente à celle en travaux. C’est alors qu’en passant, Eluminel aperçut une boutique spécialisée dans la vente de jeux vidéo. Son regard fut attiré par la vitrine, ou des feuilles A4 y étaient collées. On pouvait y lire « Sony PSONE à vendre ‘для продажи’ ». En voyant le nom de cette console qui ne lui était pas inconnue, elle se rappela cette fameuse journée d’octobre 99’ chez sa copine Dana. Parce qu’elle eut envie de retrouver cette console qui l’avait marquée, quelques années auparavant, elle proposa à sa mère d’entrer dans la boutique pour y faire un tour, sa mère accepta et toutes les deux entrèrent.

 

A l’intérieur, Eluminel jeta un rapide coup d’œil à droite, puis à gauche mais ne vit aucune PSONE … Un peu plus loin, elle aperçut la caisse, s’en approcha et découvrit que juste derrière le vendeur occupé, un lot de Dreamcast était exposé.  Une fois le vendeur disponible, Eluminel lui demanda ou étaient les PSOne à vendre, le vendeur, désolé, lui répondit qu’il n’en avait plus pour le moment, mais qu’il avait mieux, et surtout plus moderne et puissant « La Dreamcast » Eluminel intéressée accepta une démonstration.

 

Après la démo, Eluminel fut séduite par la console, et demanda à sa mère Anna de lui en offrir une qui, il faut le dire était vendu au prix exorbitant de 6.000 roubles de l’époque, soit environ 225 euros chez nous.

 

Anna, refusa catégoriquement de financer un tel achat ! Après un long débat, et beaucoup d’insistance, la mère d’Eluminel finit par lui offrir sa première console de salon, la célèbre et indétrônable SEGA Megadrive 2 dans sa version officielle pour la modique somme de 900 roubles, soit environ 35 euros.

 

Alors que la PS2 battait des records de ventes en Europe (2002), en Russie les deux consoles les plus utilisées, et les plus vendues sur le marché russe étaient la Dandy (copie de la NES), ainsi que la Sega Megadrive. Le grand avantage de ces deux consoles, est qu’il était possible de se procurer une multitude de titres contrefaits, à prix défiant toute concurrence.

 

De retour à la maison, Eluminel heureuse raccorda sa nouvelle console au téléviseur du salon. Depuis ce fameux jour, elle ne compte plus les heures passées et les bons souvenirs à jouer seule ou entre copines à des titres comme Pocahontas, le Livre de la jungle, le Roi Lion et Chase HQ.

 

La Megadrive fit partie intégrante de la vie d'Eluminel, jusqu’à l’age de 12 ans (2004) date à laquelle elle reçut de sa mère son premier ordinateur personnel (PC) pour y faire ses devoirs d’école. Mais bien heureusement, elle utilisera aussi cette machine à des fins divertissantes en y installant des jeux comme Flipper, Priklyucheniya Djulii et Syberia 2.

 

Avec la venue d’Internet dans son foyer en 2006, elle connut les débuts des Mmorpg (Arena, Lineage 2, Ragnarok, Perfect Worlds etc.), le PC offrait des possibilités de jeu presque infinies pour Eluminel, qui se sentit plus a l'aise à jouer avec un clavier, plutôt qu’avec une manette. Sa Megadrive finira par prendre la poussière et sera donnée au petit-fils d’un ami de sa mère.

 

Fin 2011, elle rencontre Cledus qui lui parle de son projet de collecter de vieux jeux vidéo pour en faire un jour musée, elle trouva l’idée atypique mais intéressante.

Depuis cette date, Eluminel, ne passera pas un moment sans être entourée de jeux vidéo Retro et nouvelle génération…

Nom : Cledus

Date de naissance : 5 décembre 1983

Origine : Poznań (Pologne)

Taille : 1,74 m

Il aime les jeux vidéo, la vitesse, les ours, le Trip hop (Massive Attack, Portishead, Charlotte Savary, Pati Yang) et le VTT en montagne

Il n’aime pas les araignées, la saleté et le soleil après la pluie

Consoles préférées : Sega Megadrive, SNES, XBox One, Sony PSone et PS4

Caractéristiques :

Caractéristiques :

Nom : Eluminel

Date de naissance : Dans les années ‘90

Origine : Moscou (Russie)

Taille : 1,70 m

Elle aime la photographie, les sushis, les chips au vinaigre, la mode vintage et l’univers du Seigneur des Anneaux

Elle n’aime pas les araignées, les plats surgelés et les choux de Bruxelles

Consoles préférées :

PC, Sega Megadrive, PlayStation 3 et 4

Jeux préférés : Resident Evil 1’ 2’ 3’ Zero, Streets of Rage Trilogie, Project cars, Sonic 1’ 2’, Mortal Kombat, Final Fantasy 7’ 8, Silent hill 2’ Downpour, Need for Speed 3’ 4’ The Run, AC Origins, Odyssey

Jeux détestés : Parrain 2, Po'ed, Mafia 3, Halo, Naruto, Gear of wars

Jeux Préférés: Lineage 2, Perfect World, Witcher 3, Pocahontas, Tekken 3, Just Cause 3, AC Odyssey, Nino Kuni 2

Jeux Détestés: Tiny Toons, Animaniacs, Bug’s life, Parrain 2, Space harrier 2

LES

PROTAGONISTES

L + R + ↓,  L + ↓,  L + C →, L + R + C-←, L + ↓, L +C-↓, R + ↓, L + R + C-→, R + ↑, L + C

Couple passionné par les jeux vidéo et les nouvelles technologies.

 

Cette

balade musicale vous est offerte par EMOTIONAL ROAD.

+Découvrir la

page de l'artiste

© 2020 cleduseluminelpubliclibrary.com - V.1.0