• Instagram
  • YouTube
  • FaceBook
cledus-et-eluminel_public-library_v4.png
1/1

JEAN-MARC DEMOLY (J'M DESTROY)

Joystick / Joypad / Super Power / MegaForce / Playmag / geeks-line.com

ROAD RASH 2

l y a près d’un an déjà, vous aviez pu parcourir les routes en moto et défoncer la tronche de tous ces crétins qui ne cessaient de vous ennuyer... ah ! Nous étions

MEGADRIVE (MD)

I

alors jeunes et insouciants ; c'est autre chose maintenant ! On va pouvoir recommencer, mais sciemment cette fois ! C'est presque pire ! Génial ! Les motards n’en avaient pas assez. Il leur restait une ou deux dents, malgré les coups de matra-

-ques qu’on leur avait envoyés. C’est reparti ! Le beau Serge a disparu, mais la belle Natacha est de retour et, avec elle, sa joyeuse bande de copains ! Slater, Kakana, Miss Number l.. tout plein de petits nouveaux qui ne se défendent pas trop mal tout de même et auxquels vous allez pouvoir expliquer les joies de la matraque et de la chaîne! Road Rash Ill devrait proposer un sabre, et Road Rash XI un bazooka.

Il faut le reconnaitre, à deux joueurs, le cadre réservé à l’action est petit, très petit. Pour avoir un maximum d’effet, jouez sur une télévision d’au moins 51 cm ; en dessous, les évènements risquent de prendre une tournure fâcheuse. C’est jouable, bien sûr, mais le plein effet n’est obtenu qu’avec le grand écran.

→ + ■, ← + ●, SELECT

“Ce test est la propriété, du magazine et de son auteur.”

Copiste :  Cledus

Magazine : 

Joypad N°15 / Décembre 1992

Source du magazine : 

http://www.abandonware-magazines.org 

Crédit photo Jean-Marc Demoly : rocketbox.fr

- Cliquez-ici pour télécharger la version originale -

Pour un plantage, c’est un beau plantage. On peut applaudir bien fort Road Rash, c’est aussi une série d’accidents grand spectacle. Il ne manque que le sang, le bras qui vole et la tête qui roule. On rirait beaucoup. Médiez-vous des voitures surgissant à l’improviste, lorsque la visibilité n’est pas idéale ! Coluche vous dirait bien qu’il faut se méfier des camions, mais bon… il n’y en a pas dans Road Rash II.

En passant à côté des autres concurrents de ces courses pour grands malades mentaux, vous filerez à nouveau des coups de pieds, ou de poings, vous foncerez dans l’adversaire pour l’envoyer dans le décor ! Et les accidents ? Toujours aussi spectaculaires ! Un vol plané qui atterrit dans un beau sapin, roi des forets dont on aime la verdure. Et en plus, c’est l’ép-

-oque. Il manque les boules et les guirlandes, mais pour ça, l’intestin grêle fera l’affaire. Mais vous ne savez pas la meilleur : cette fois, on peut matraquer à deux simultanément ! Vous ne rêvez pas ! Votre petit frère vient de déchirer par « inadvertance » votre livre favori ? Eh frérot, si on jouait un petit Road Rash II, hé, hé ! Le « hé ! hé » étant important, puisque tout le coté sadique de cet excellent jeu s’y trouve caché. Si vous ne faisiez pas « hé ! hé ! » on pourrait presque croire que vous allez jouer « cool ». Quelle horreur ! Rien que de penser que vous pourriez etre « sympa » (le mot me fait mal !), ça me rend malade… Holà, j’me sens pas bien… A plus !

❤️

•  Jeu à deux, c’est à la mode (enfin !)

•     Des musiques sympas

• Des impressions de relief satisfaisantes

💔

•      A deux joueurs, la fenêtre de jeu est très petite

•      Les graphismes auraient pu être améliorés

Et voilà, ils sont partout ! Les « keufs ». C’est look de parler jeune et dans le vent ! N’hésitez surtout pas à leur cogner dessus. C’est possible et cela vous procurera un plaisir peu ordinaire. Vivement que l’on mette des agents de la SNCF et de la RATP dans Road Rash !

Trois catégories de motos et, dans chacune d’entre elles, quasiment une demi-douzaine de modèles ! Il y a du choix ! Vous n’avez plus qu’à collecter suffisamment d’argent au fil des courses et vous deviendrez l’aigle de la route. C’est dingue, on se croirait dans Mad Max !

Une gauche, une droite, un coup de pied ! Ton jeu de jambes Roger ! Enfin, un jeu qui ne suit pas cette sempiternelle tradition de niaiseries qui veut choquer personne. Ce qui me choque, moi, c’est que l’on ne puisse pas encore faire ce que l’on veut dans le domaine du jeu vidéo.

Note globale et résumé:

J'M DESTROY

🙂Road Rash, à l’époque de sa sortie sur Megadrive, était un jeu très controversé. Il y a ceux -dont je  ne faisais pas partie- qui trouvaient ce titre extraordinaire et d’autres – dont moi- qui pensaient que ce jeu n’avait, en réalité, que peu de consistance et dans  lequel l’action était plutôt morne. Alors, qu’en est-il de Road Rash II ? Pour ma part, je ne changerait pas trop mon opinion, bien qu’il faille avouer que la possibilité de jouer à deux apporte un grand plus à ce titre. Rigolo pendant les premières heures de jeu, on s’en lasse cependant assez rapidement. Il est également dommage que l’écran soit si petit lorsqu’on est deux à jouer à Road Rash II. Un bon jeu mais avec une durée de vie limitée.

 

😃Je m’en souviens, lors de la sortie de Road Rash l’année dernière, tout le monde ici ‘sauf l’ami Destroy) était très enthousiaste. Le seul reproche était alors : « dommage que l’on ne puisse pas jouer à deux ! » ça y est, c’est fait ! Maintenant, tous les délires sont permis ! Cependant, le cadre de jeu est un peu trop petit. Après avoir commencé le test sur un écran de 31 cm, je suis passé sur un 63 cm ou tout était plus net. On regrettera que les programmeurs n’aient pas peaufiné les graphismes mais on ne peut pas tout avoir. Road Rash est la meilleure vente d’Electronic Arts sur Megadrive, ce n’est pas une surprise et Road Rash II pourrait bien lui succéder. Un mot sur les sons avant de vous quitter : sachez que les bruitages sont réduits à leur plus simple expression ; l’ambiance sonore s’appuie sur les musiques qui savent, sans peine, se faire apprécier. Voila, j’ai tout dit.

 

GRAPHISME : 13

ANIMATION : 15

MANIABILITÉ : 12

SON : 15

TOTAL : 83%

 

TSR

ÉDITEUR : EA

GENRE : COURSE

DIFFICULTÉ : MOYENNE

NIVEAU DE DIFFICULTÉ : 1

NOMBRE DE JOUEURS :

1  ou 2 (Simultanément)

 

Cette

balade musicale vous est offerte par EMOTIONAL ROAD.

+Découvrir la

page de l'artiste

© 2020 cleduseluminelpubliclibrary.com - V.1.0